Trop d’oeuvres d’art contemporaines issues du 1% artistique, obligatoire pour les bâtiments publics, sont déconnectées de l’architecture qui les accueille. Ici à Amiens, dans l’ancienne citadelle transformée en centre universitaire par l’agence RPBW, l’intervention artistique est due au compositeur Nicolas Frize qui a sollicité plus de 1500 habitants pour participer à une oeuvre sonore dont les séquences sonores en partie sont incorporées aux murs.

Réalisations

OBRAS/VAAM – Médiathèque de Brétigny-sur-Orge. Insérée dans un bâtiment de logements du nouvel ÉcoQuartier Clause-bois Badeau, la nouvelle médiathèque de Brétigny-sur-Orge se déploie en un double mouvement. Jouant de sa géométrie complexe et de la lumière, elle combine atmosphère urbaine et domestique.

Bruno Mader – Complexe sportif – Le complexe sportif Gallo à Boulogne-Billancourt s’attache désormais à donner à l’effort physique une dimension plus urbaine. Sur le site reconfiguré, des bâtiments revêtus de mélèze accompagnent l’activité sportive, tout en l’arrimant à la ville.

Rémy Marciano – Learning center – Aux portes des Calanques, le learning center du campus de Luminy agit comme son nouveau coeur. Bâtiment-signal de la communauté universitaire d’Aix-Marseille, il constitue un pôle d’attractivité et d’échanges qui va au-delà de la simple vie étudiante.

Assemble studio – Centre d’art contemporain – Au sud de Londres, le collectif Assemble a reconverti en centre d’art d’anciens bains publics datant de la fi du XIXe siècle. Sept galeries, une cafétéria, un studio de recherche et un espace évènementiel s’y glissent, jouant de contrastes affirmés avec les éléments révélés.

Dossier Formater ou diversifier les théâtres ? Entre standardisation et expérimentation, quel avenir pour les salles de théâtre ?

Détails Jardins suspendus. A l’heure où la planète s’asphyxie, les villes irrespirables et congestionnées se tournent vers le ciel, cherchant salut sur les toits. Il faut verdir et planter à tout prix, l’architecture devient support végétal et même terre agricole grâce aux cultures hydroponiques.

Référence Pierre Debeaux, les géométries virtuoses d’un moderne. Sa caserne de pompier, construite entre 1966 et 1972 à Toulouse, reste l’oeuvre majeure de Pierre Debeaux (1925-2001), architecte méconnu dont les réalisations se répartissent à travers l’Occitanie.  Admirateur de Le Corbusier, il exprime son génie des formes complexes.