Le territoire comme patrimoine – Bruel-Delmar – ed. ICI Interface

51WQeUmV8mLAnne-Sylvie Bruel et Christophe Delmar sont paysagistes mais aussi urbanistes. Tous deux enseignants , ils transmettent la valeur qu’ils accordent aux territoires comme outils du projet.

Après les premières réponses sur des sites extrêmes où l’intervention des paysagistes s’apparente parfois à du sauvetage, l’Atelier de Paysages Bruel-Delmar réalise un travail dans la durée sur des projets de transformations urbaines où le territoire révélé et retrouvé tisse le lien des nouveaux aménagements.

A chaque fois, la temporalité de la mise en oeuvre du projet, sa genèse, son évolution et sa pérennité interviennent dans le processus de conception. II ne s’agit jamais de faire oeuvre, mais bien de mettre en place un espace de vie. Attentifs ou moindre détail, ils développent un savoir faire sur l’espace public, sans geste gratuit, exprimant la géographie au travers d’une recherche renouvelée sur la matérialité et la place de l’eau dans la ville.

 » Le territoire comme patrimoine  » présente cette philosophie vivante du paysage, l’essence même du travail d’Anne-Sylvie Bruel et de Christophe Delmar. La notion de palimpseste, très importante pour eux, est illustrée ici.  » II n’y a pas de démarches différentes selon les projets. Il n’y a pas de champs différents, mais une attention aux lieux, un héritage d’attitude « .

Laisser un commentaire