Archives du mot-clé territoire

Le patrimoine d’Occitanie (ex-Midi-Pyrénées Patrimoine) – n°47 – hiver 2016

patrimoine_47Au Château de Soule (31), des architectes bordelais de l’agence Ballot & Franck conjuguent avec audace restitution historique et construction métallique contemporaine.

Dossier Villes et pays d’art et d’histoire. 23 sites d’exception d’Occitanie

  • Bâti pour durer. Réseau à vocation éducative, le label Villes et Pays d’art et d’histoire met les patrimoines à la portée de tous. Depuis 30 ans, ce modèle original de partenariat entre l’état et les collectivités locales s’adapte à la diversité et à l’évolution des territoires.
  • Six cas de figure. Qu’ils soient élus, ou professionnels, les acteurs des villes et Pays d’art et d’histoire oeuvrent avec passion au rayonnement de leur patrimoine et de leur territoire.
  • Figeacois, une fierté retrouvée. Figeac avait perdu le goût de son coeur historique. La création du secteur sauvegardé puis l’obtention du label ville d’art et d’histoire ont fait l’effet d’une baguette magique sur les figeacois devenus de fiers ambassadeurs de leur ville.
  • Grand Rodez, le bâti contemporain au coeur des enjeux. L’agglomération ruthénoise est labellisée Pays d’art et d’histoire depuis février 2014. L’une de ses ambitions est de protéger et de valoriser les éléments marquants du patrimoine récent.
  • Najac, la renaissance de la maison du gouverneur. Najac, avec son château fort du XIIIème siècle, est l’un des fleurons de patrimoine régional. La maison du gouverneur, vaste demeure médiévale enfin restaurée, y accueillera le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine du Pays d’art et d’histoire des Bastides du Rouergue.

Lire la suite

Revue Urbanisme – n°402 – automne 2016

  • 9La fabrique de la ville en quête de nouvelles pratiques
  • «Un métier engagé»
  • Comment générer une ville plus stimulante ?
  • La ville travaillée par le travail
  • Fabrique urbaine, économie et partenariats
  • Le numérique interroge l’expérience et la production de la ville
Dossier Vivre ici et ailleurs
  • Vers la généralisation de l’expérience diasporique
  • Migrants et réfugiés dans la ville 
  • « Welcome Dayton », l’immigration désirée
  • Les Turcs meskhètes, une communauté dynamique
  • En Chine, le supermarché des mondes musulmans
  • En Australie, quartiers chinois ou chinatowns ?
  • Little Senegal, une présence malienne à New York
  • Étrangers de passage
  • Gentrification et diasporas à Sofia
  • Berlin, ville universelle ?
  • Retour de Lampedusa
  • Apprendre de Lampedusa
  • De l’urbaniste de passage à l’urbanisme d’impulsion
  • Comprendre l’île dans sa complexité
  • Un laboratoire de nouvelles pratiques
  • L’exil suspendu
  • Grande-Synthe, Vintimille, Lampedusa, villes-frontières

Maisons Paysannes de France – n°202 – Hiver 2016

MPF_202Dossier Le bâti autour du corps de logis. De nombreux édifices annexes accompagnent nos habitations témoignant des activités commerciales et domestiques de nos aïeux. Les exemples de greniers, pigeonniers, fours à pain présentés ici donnent l’occasion de réfléchir à l’intérêt des bâtiments annexes dans la vie actuelle.

Entreprise du patrimoine vivant, la manufacture de terre cuite de Saint-Samson-la Poterie cultive la tradition depuis le XIIIème siècle tout en fabriquant des matériaux d’avant-garde pour des projets très contemporains.

1966, époque des grands ensembles. Le Ministère de l’équipement fait construire un village de toute pièce pour promouvoir l’accession à la propriété. L’idée était de proposer aux familles avec des revenus modestes des maisons individuelles regroupées autour d’une placette. Qu’est devenu Villaexpo?

Dans le regard du passant (ou pourquoi bien faire une restauration, ce n’est ne pas confondre propre et beau !)

Lyon 2016, capitale de la terre Retour sur une édition du congrès mondial des architectures de terre.

Patrimoni- n°65 – Novembre/décembre 2016

  • 20161109100809_00001La Chapelle Saint-Jean-Baptiste de l’Ouradou à Estaing : un lieu peu connu qui présente des sculptures étonnantes.
  • L’abîme de Bramabiau (Gard) où coule le ruisseau du bonheur est un site géologique, archéologique et paléontologique.
  • Les plantes exotiques envahissantes en Midi Pyrénées. Le CPIE du Rouergue nous dit comment les reconnaitre, s’en prévenir et les maîtriser.
  • L’interprétation de la légende des fées de Carbassas sur la commune de Paulhe.

 

Midi-Pyrénées patrimoine – n°46 – été 2016

routes du vinFernand Pouillon, 30 ans après. Pour le trentième anniversaire de sa disparition, un colloque à Rodez a mis en lumière l’actualité de sa pensée et de sa pratique.

Créée ex Nihilo par Jean Balladur comme ville de vacances, la Grande Motte est un témoignage inaltéré des années 1960.

Dossier Châteaux et routes du vin

  • Le vignoble de Banyuls a évolué; surtout depuis le phylloxéra, sa spécificité a changé malgré l’image ancestrale donnée par le discours promotionnel. Le paysage viticole devient un argument historique, patrimonial, qualitatif, où le vrai et le faux se mêlent dans l’espoir de vendre du vin.
  • Du Cahors au Malbec, une mise en récit. Grâce au repositionnement autour de son cépage d’origine, le malbec, et à de nouveaux outils de promotion, le vin de Cahos amorce un renouveau qui passe par une meilleure connaissance de son histoire grâce aux recherches d’historiens.
  • Vallée de la Peyne. Aux abords de Pézenas, les berges de la Peyne ont connu une importante occupation. les anciennes métairies sont transformées en domaines viticoles. Ils connaissent aujourd’hui un renouveau grâce à une production qualitative et à l’oenotourisme.
  • Saurs, château viticole modèle en Gaillacois. Un vaste chai occupe toute la partie basse de l’édifice, consacrant ainsi une organisation qui veut assimiler qualité architecturale et prestige de la production viticole.
  • Les châteaux viticoles de Viggo Dorph-Petersen. La construction de châteaux viticoles, comme celle des caves coopératives, est une des pages de l’épopée vitivinicole. Si les bâtiments coopératifs relèvent de la nécessité, les grands édifices particuliers témoignent de la réussite de leurs commanditaires qui font appel à des architectes.
  • L’architecture des caves vinicoles et le régionalisme. On construit des caves coopératives depuis 30 ans. Edifiées dans une zone où l’identité régionale est forte, les caves du Languedoc répondent cependant plus souvent à une fonction.
  • Le domaine de Flaugergues, dès 1975, l’oenotourisme. Site exceptionnel au coeur de la métropole montpelliéraine, un château, un jardin, une famille et des vins d’excellence. Toutes les conditions pour la réussite d’un oenotourisme local, régional et déjà mondial.

La revue urbanisme – n° 398 – Automne 2015

urbanisme 398Dossier Quelles formations pour quels métiers ?
  • Interrogations des urbanistes face à un futur obscur 
  • Quelle maîtrise d’ouvrage ? 
  • Pour une stratégie territoriale durable 
  • Les nouveaux métiers de l’intervention foncière
  • Des débouchés pour les étudiants en urbanisme 
  • Quelle place pour le sociologue ? Un projet urbain est le produit de différentes approches : urbaine, sociologique, économique, environnementale, paysagère et esthétique, soit une conjugaison de compétences complexes à mettre en oeuvre. Cette démarche place notamment le sociologue au coeur du débat.
  • Les dix ans du Prix de thèse sur la ville 
  • Des ruelles de Hô Chi Minh Ville aux ports fluviaux de Lille et Bruxelles 
  • Une chercheure au cœur des pratiques professionnelles
  • Points de vue croisés
  • Le doctorat en convention industrielle de formation par la recherche 
  • Des formations qui jouent la carte professionnelle. L’APERAU Association pour la promotion de l’enseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme joue un rôle décisif dans la qualité des formations associant théorie et pratiques professionnelles.
  • Qualification, déontologie, certification… En quête de reconnaissance, les urbanistes se mobilisent pour leur qualification et adoptent une déontologie, mais leurs atours sont la diversités de leurs parcours et la qualité de leurs formations.
  • Rennes à l’heure de l’APERAU
  • L’IAUR, aout métropolitain rennais 
  • « De Lyon à Montréal… »
  • Les ambitions de l’Ecole d’urbanisme de Paris
  • Une école, trois laboratoires 
  • L’enjeu de la formation continue 
  • Le master AMUR s’affiche métropolitain
  • L’offensive urbaine de Sciences Po Paris
  • Une vive concurrence internationale

Midi-Pyrénées Patrimoine – automne 2015 – n°43

  • CouvSolo43-320x405Dans le Lot, une mégapole de rêve. Chaque été depuis 2005, le Parcours d’art contemporain en vallée du Lot égrène dans les villages situés sur la rivière entre Cajarc et Saint-Cirq-Lapopie, les oeuvres qu’une dizaine d’artistes ont créées sur place. Le collectif Raumlaborberlin a, lui, fait pousser une mégapole d’un million d’habitants sur les rives.
  • Le mémorial du camp de Rivesaltes élève vers l’horizon une pierre en béton, dont la rigueur souligne ce que fut ce camp de concentration et de détention.
  • Dans le secteur sauvegardé de Cahors, le suivi des chantiers de restauration permet de nombreuses découvertes.

Midi-Pyrénées patrimoine – n°42 – Été 2015

midi-pyrenees-patrimoine-juillet-aout-2015À Rodez, dans l’ombre de la cathédrale, Claude Lévâque déploie un parcours mystique en trois œuvre, du musée Fenaille au musée Soulages. Des oeuvre qui concilient communication directe et références savantes.

Dossier De si beaux jardins…

  • Montpellier, le plus ancien jardin des plantes. D’abord destiné à l’enseignement de la pharmacie sous Henri IV, il devient aussi un haut lieu littéraire et un promenade très fréquentée.
  • Cahors, des jardins au pied des murs.Les jardins secrets ont poussé dans les trous de la vieille ville de Cahors, ses dents creuses et ses espaces délaissés. Cet itinéraire thématique invente un nouveau modèle d’espace urbain.
  • Bournazel. Inventer un jardin de la première renaissance. Le plus beau château rouerguat de la renaissance avait perdu son jardin depuis longtemps. Comment et sur quelles bases en recréer un ?
  • Nîmes, le classicisme des jardins de la Fontaine. Une source abondante d’importants vestiges romains et la volonté de capter l’eau sont à la base d’un programme qui allie l’utile et le beau.
  • Nîmes, des jardins d’usage et de raison.
  • Le jardin de Massey de Tarbes, une oasis dans la ville.
  • Ouveillan, un château viticole et son jardin à la belle époque.
  • La villa Guyà Béziers, un jardin à la française d’inspiration mediterranéenne et orientale.
  • Aude, une rosace pour se souvenir.
  • Cordes sur Ciel, des terrasses vers le paradis.

Le moniteur des TPB – n°5816 – 15 mai 2015

moniteurArchitecture et technique

EHPAD – les établissements d’hébergement pour personnes âgées visent à présent l’intégration dans l’environnement comme remède à l’isolement.

À Anglet (64), un bâtiment de 88 places a été conçu en interaction avec le paysage pour des résidents qui ont été pour un majorité des ruraux.

D’Architectures – n°232 – Décembre/janvier 2015

0232_35D914B0Dossier Architectes de campagne

  • La campagne de l’intérieur. » L’architecte a un rôle prépondérant à jouer en milieu rural. Le territoire mérite d’être pris en charge dans la durée, par des professionnels engagés à construire des projets en relation avec les usages et les capacités en place. »
  • Superural. L’expérience de Simon Teyssou dans le Cantal. Agir dans la continuité du paysage, en grande proximité avec les élus et les habitants, et dans le long terme.
  • Les capacité du patrimoine existant. L’expérience de Christian Vincent en Meurthe-et-Moselle. L’importance d’accompagner toute intervention architecturale d’une réflexion élargie à l’échelle de la commune.
  • Faire face au redoutable marché du neuf. L’expérience de Sabine Guitel dans le CAUE de l’Eure.
  • Construire Bio. L’expérience de Marine Jacques en Bourgogne. Un intérêt pour la réactivation et la pérennisation des filières locales – paille, terre, céramique, bois et pierre.
  • Architectes tout-terrain. Débat Simon Teyssou et Christian Vincent.