Archives du mot-clé maison

Architectures à Vivre – n°91 – septembre/octobre 2016

20160909111040_00001Dossier Petites surfaces

De 30 à 90 m2 : solutions d’architectes pour gagner de la place dans des appartements, des maisons à la ville et à la campagne.

  • Au Nord de Saint-Nazaire, une petite maison en bois imaginée par l’atelier MIMA se fond parmi les arbres.

Architectures CREE – n°376 – juin/juillet 2016

  • archicreeLe vernaculaire revisité. 2 projets présentés aux Etats-Unis, puisant leurs sources dans l’habitat vernaculaire. Les maisons optent pour des solutions différentes mais elles oeuvrent vers un sens commun : habitat de qualité, répondant à des critères de durabilité économique, environnementale et sociale.
  • Projet lauréat d’un appel d’offres à Harlow (Angleterre), le lotissement BE Newhall est une alternative radicale aux alignements de maisons identiques et sans qualités formelles. Les 84 habitations relèvent d’une recherche typologique et constructive. Ici la densité a été pensée en termes de variété et d’exploitation maximale des volumes construits.
  • Haut lieu de la sidérurgie française en quête de reconversion industrielle, Nilvange dans la vallée de la Fensch (57) mise sur les musiques actuelles pour supporter la crise. Reconversion d’une ancienne piscine en salle pour musiques amplifiées.
  • Pour un public de grands épileptiques, l’architecture peut-être une source de blessures. Des contraintes d’usage drastiques ont amené l’atelier Martel à des solutions d’aménagement complexes et minimalistes pour réaliser cette maison d’accueil spécialisée.

D’architectures – n°46 – juillet-août 2016

darchitecturesDossier Des maisons oui, mais groupées.

Pour combattre l’étalement urbain et la banalisation des paysages, il est grand temps de ranimer les divers formules d’habitat individuel groupé. Au delà de l’esthétique, c’est leur insertion dans le site et la manière dont les architectes parviennent à favoriser la proximité en évitant la promiscuité qui sont les facteurs fondamentaux de la réussite.

Plusieurs expériences menées intelligemment par des architectes entre 1950 et 1970 ont offerts des alternatives intéressantes à l’étalement urbain, qui n’ont pourtant pas fait école.

Architectures à vivre – n°89 – avril/mai 2016

avivre89Dossier Aménagements intérieurs 

AMC – n°249 – Mars 2016

AMC 249Réalisations

  • Plus que de jouer sur un simple effet d’apparition et de disparition, le mémorial du camp de Rivesaltes agit tel un révélateur du territoire qui l’entoure, comme si la puissance qu’il dégage avait, à elle seule, le pouvoir de raviver la mémoire d’un passé peu glorieux.
  • Groupe scolaire : en utilisant la faune et la flore comme matériau de construction au même titre que le béton, le verre et l’acier, les architectes façonnent un îlot de verdure privilégié au coeur de la densité francilienne.

Dossier Réemploi de matériaux

Les processus de construction recourant au réemploi commencent à se structurer, porté par la nouvelle génération. La crise économique et les enjeux environnementaux ont poussé les jeunes architectes à se constituer en collectifs pour développer la filière et dépasser le niveau du bricolage pour trouver une véritable esthétique architecturale.

AMC – n°247 – Décembre 2015/Janvier 2016

000021033_illustration_largeLe ministre de la Culture retient 30 mesures pour sensibiliser, mobiliser, innover et développer l’architecture.

Réalisations

  • Maison de santé à Vézeley, une construction contemporaine en site protégé et classé.
  • À Vertou, banlieue de Nantes, le pôle culturel est intégré au milieu des quartiers pavillonnaires.
  • Des sanitaires du camping de Massignieu-de-Rives (01), projet lauréat de l’équerre de la première oeuvre.
  • Extension d’une maison en 3 plis d’épicéa pour accueillir une bibliothèque.
  • Extension d’un gymnase et création d’une salle multisport à Champagné (72).
  • Ecoles de musique et d’art plastique implanté dans le centre-bourg de Saint-Aignan (44)
  • À Saint-Germain lès Arpajon (91), le pôle culturel implanté dans la pente amorce de nouveaux aménagements urbains.
  • Un centre de loisirs encastré dans un talus pour assurer la continuité végétale avec la prairie.
  • Un ensemble hôtelier composé de bungalows à Saubion (40).
  • A Pamiers (09), un complexe sportif sur une parcelle enclavée en forte déclivité.
  • Un petit lotissement composé de 7 maisons en bande préserve les vues et l’intimité tout en offrant des volumes habitable et d’agrément intéressants.
  • Un lieu de travail alternatif, crèche, café, restaurant prennent place dans une ancienne filature à Dunkerque.
  • Dans le Doubs, Reconversion du Presbytère et d’une grange en logements adaptés et contemporains pour seniors, microcrèche et bibliothèque.

Lotissement avec architectes. Les jardins de la Pirotterie – S. Guth et FX Trivière – Creaphiséditions – 2015

518WPpsJVgL._SX372_BO1,204,203,200_Le lotissement « Les Jardins de la Pirotterie » est une des opérations de logement les plus innovantes de ces vingt dernières années : il s’agit d’un programme de maisons locatives HLM, dans la ville de Rezé, au sud de Nantes, déjà connue pour la deuxième Unité d’habitation de Le Corbusier (1950-55) et pour des maisons en bande du tout jeune Dominique Perrault (Les Cap-Horniers, 1982-86). Les Jardins de la Pirotterie s’inscrit dans le mouvement, qui, au début des années 2000, a voulu introduire la maison populaire dans le marché des architectes et dans le champ culturel de l’architecture, comme en témoigne aussi les opérations de la cité Manifeste (Mulhouse), du Domaine de Sérillan (Bordeaux) ou de la cité du Petit-Betheny (Reims), qui elles aussi ont fait date et ont été très publiées.

La singularité des Jardins de la Pirotterie est que le collectif d’architectes Périphériques a voulu le concevoir comme un lotissement, c’est-à-dire en divisant un terrain en lots attribués à des architectes différents. Très médiatisé et généralement très critiqué pour son architecture pas ordinaire, le lotissement de la Pirotterie n’avait, jusqu’à aujourd’hui, pas été l’objet d’un discours distancié, réfléchi, construit, donnant la parole aux habitants et replaçant cette expérimentation dans le contexte des enjeux de la production du logement au début du XXIe siècle.

Ecrit à partir d’une enquête de terrain de longue durée, l’ouvrage Un lotissement pas comme les autres. Les Jardins de la Pirotterie à Rezé propose, pour la première fois en sciences humaines appliquées à l’architecture, une véritable évaluation globale des enjeux politiques, architecturaux, sociaux et patrimoniaux de la maison individuelle. Il pose un regard neuf sur la place de l’architecture au croisement de la maîtrise d’ouvrage et d’une maîtrise d’usage des habitants. Il est en prise avec l’actualité du logement social en France dans son rapport avec la création architecturale et la qualité environnementale. L’analyse sociologique du discours et l’observation des habitants sont parfaitement appuyées par le regard du photographe américain Mark Lyon, dont les images révèlent combien cette architecture pas comme les autres s’avère stimulante et procure à beaucoup un fort plaisir d’habiter.

Architectures À Vivre – n°87 – Décembre 2015/janvier 2016

  • avivre-decjanvUn ancien atelier de photographe abrite un appartement et des espaces conçus comme des  cabanes en bois tout en conservant l’esprit loft.
  • Une petite maison slovène inspirée par le bâti local. L’intérieur a été optimisé pour lui donner l’air d’une grande.
  • Extension d’une maison de ville nantaise sans sacrifier l’espace du jardin.

A Vivre/EK – Hors série n°31 – Novembre/décembre 2015

  • avivre-HS31Rénovation de bourg. Les trois immeubles du nouveau centre-bourg de Wettstetten témoignent de cette architecture contextuelle qui séduit : humbles par leurs tailles, choix de l’implantation et matériaux locaux.
  • La ZAC de Bonne est l’exemple français d’écoquartier le plus abouti.
  • A Rotterdam, une longue passerelle en bois, véritable promenade aérienne, voit le jour grâce à une campagne de crowdfunding (financement participatif).
  • Deux immeubles au bord d’un jardin, construits en autopromotion, illustrent à Bruxelles une utopie réalisée : un investissement durable en ville en communauté.
  • Surplombant un vaste panorama Vosgien, une construction semi-enterrée s’accroche à flanc de montagne, dépassant les contraintes de la pente. Projet audacieux, éco-responsable qui s’intègre au relief avec naturel et simplicité.

Dossier À la recherche du matériau écolo. Redécouverte des matériaux vieux comme le monde : bois, paille, chaume, terre, pierre… Renouvelables, recyclables, souvent produits ou déchets de l’agriculture et de la forêt, ils sont désormais en plein essor.

Urbanisme, éloge de la diversité. Qui dit projet urbain, dit désormais pluridisciplinarité, un mélange des genres pour le meilleur et pour la ville, qu’une nouvelle génération de spécialistes met en pratique dans les agglomérations et les centres-bourgs. Regards croisés sur la fabrique citadine.

Maisons paysannes de France – n°198 – Hiver 2015

20151127152647_00001Dossier Le chauffage au bois

  • Celui dont on fait les feux : le bois de nos forêts. La forêt, précieux réservoir de matière première pour la construction mais aussi formidable gisement d’énergie renouvelable.
  • Chauffage au bois déchiqueté, retour d’expérience.
  • Granulés pour un gîte en Tarentaise.
  • Se chauffer au bois : panorama des options possibles et des critères de choix associés.
  • Le poêle de masse : sain, écologique, esthétique et traditionnel.
  • Habillé de faïence : le poêle rhénan.
  • Histoires de chaudières : une longue recherche.
  • La nouvelle jeunesse des poêles en fonte.
  • La cuisinière à bois avec bouilleur.