Archives du mot-clé maison

AMC – architecture en France en 2016 – n°256 – décembre/janvier 2017

amc_256LES PRIX D’ARCHITECTURE 2016

ÉQUERRE D’ARGENT

CULTURE JEUNESSE ET SPORT

LES LIEUX D’ACTIVITÉS

L’HABITAT

PRIX DE LA PREMIÈRE OEUVRE

PARMI LES RÉALISATIONS DE 2016

SOS Pavillons, réhabilitations & extensions de pavillons ordinaires – O. Darmon – ed. Ouest-France – 2014

sos-pavillonsEspaces étriqués, peu lumineux, banals. Isolation défaillante, plan daté, en relation médiocre avec le jardin… la piètre conception des pavillons ordinaires n’est pas une fatalité, mais plutôt un potentiel à exploiter. La forme élémentaire que dessine le pavillon constitue une opportunité bien davantage qu’une contrainte.

Les exemples de réhabilitations et d’extensions présentés ici confirment que l’habitat pavillonnaire peut constituer une base interessante d’interventions et se métamorphoser en logement confortable et énergétiquement performant, adapté au mode de vie actuel. Cette sélection de projets propose une gamme étendue d’opérations effectuées en France et à l’étranger : des exemples simples étudiées pour des petits budgets aux réhabilitations lourdes et parfois sophistiquées.

Maison et extension bois – M. P. Dubois Petroff – ed. Massin – 2011

maisons-et-extensions-boisLes préoccupations écologiques ont rappelé au monde du bâtiment les multiples atouts de la construction bois, parmi lesquels de nombreux avantages pratiques et techniques.

Cabanes, constructions contemporaines et extensions en bois… Choisir le bois comme matériau de construction, c’est faire le choix d’une matière vivante et chaleureuse. Dans cet ouvrage, de nombreuses réalisations en images pour aménager sa maison en bois du sol au grenier.

Architectures CREE – n°378 – octobre/novembre 2016

20161109100830_00001Plaidoyer pour une architecture de la forme et du faire. Directeur de l’école d’architecture de Californie, Hernan Diaz Alonso, architecte, milite pour la forme, l’usage des technologies innovantes et les nouveaux modes de production de l’architecture.

Philippe Rahm parle d’une architecture à intensité variable…

L’atlas des paysages référentiels : un périple à travers les architectures post-humaines. Liam Young, architecte, enseignant à l’école d’architecture de Californie, explore un territoire spéculatif, investi par de nouvelles technologies, la fiction et la futurologie.

Réalisations

  • Présentation du projet avorté du musée des arts narratifs du réalisateur Georges Lucas à Chicago.
  • La nouvelle maison de l’autorité portuaire d’Anvers (Belgique) de Zaha Hadid.
  • La cabane magique. Le premier projet nippon de l’agence MAD mêle subitement des références opposées de l’habitat individuel d’Asie et d’ailleurs.
  • Ecole de design de Melbourne. Inaugurée en 2014 et déjà multi-primée, la nouvelle école d’architecture s’affiche comme un lieu d’apprentissage unique. Sa conception répond à un processus de collaboration innovant qui a permis d’étendre les investigations en matière de structure, de construction de systèmes environnementaux et de finitions.
  • Obsolescence cherche futur. La transformation du parc tertiaire obsolète en logement fait débat. Présentée comme une solution possible à la crise du logement, elle ne pourra s’effectuer que sur les immeubles présentant certains critères, comme celui de Charenton-le-Pont.

D’architectures – n°247 – novembre 2016

20161109154914_00001Réalisations

  • Le MusVerre à Sars-Poteries. Si cette petite commune du Nord mise beaucoup sur son nouveau musée du verre pour doper son attractivité culturelle, celui-ci n’est pas tombé dans l’écueil d’une architecture tape à l’oeil. La sobriété proposée puise son efficacité dans une exécution parfaite.
  • Musée national estonien à Tartu. Un monolithe de verre sérigraphie de plus de 350 mètres de long gît près d’un étang et s’appuie sur le tracé de la piste d’une ancienne base aérienne soviétique.

Dossier En ville, la laïcité, c’est sacré !

La question de la présence du sacré dans l’espace public est aussi un fait d’architecture. La place de la religion dans le paysage urbain ou celle que les pratiquants souhaitent lui donner est symptomatique de la confusion identitaire. Ce dossier propose un état des lieux en France et présente des réalisations emblématiques en Europe, au Liban et au Bangladesh.

Architectures à Vivre – n°92 – novembre/décembre 2016

001_AV92_PRIX660.inddRéalisations

  • Rénovation d’une maison de chiffonnier à Asnières,
  • Réhabilitation d’un ancien relais de poste à Morlaix,
  • Transformation et extension d’une petite maison traditionnelle en Loire-Atlantique,
  • Rénovation d’un ancien corps de ferme en Écosse
  • Maison de vacances dans une grange en Slovénie.

AMC – n°254 – octobre 2016

20161109100753_00001REALISATIONS

DOSSIER – Qu’il soit technique, ultraréaliste ou simplement suggestif, qu’il représente l’existant ou sa transformation à venir, le dessin fait partie du quotidien des architectes dont c’est depuis toujours le principal instrument pour convaincre, concevoir, représenter.

DETAILS – Les passerelles paysagères. Ici des réalisations modestes dont la vocation première consiste à désenclaver des territoires reculés, à soulager les habitants dans leurs trajets quotidiens.

  • Voie en suspension et encorbellement dans la province de Malaga, Espagne, Luis Machuca & Associés architectes
  • Structure organique, Cap Town, Afrique du Sud, Mark Thomas architecte
  • Poutres treillis et acier corten, Sand, Norvège, Rintala Eggertsson architectes
  • Zigzags dans les cîmes au Portugal, Trimétrica Engenharia architectes
  • Passerelle colaborative, Mzamba Mouth, Afrique du Sud, Cuas & BC NPO

AMC – n°255 – novembre 2016

  • 20161109100720_00001Ateliers municipaux et logement. En associant cet équipement communal aux activités sportives existantes sur le site, les architectes ont sanctuarisé la vocation publique des lieux et retrouvé des liens privilégiés avec le cadre paysager de la forêt de Rambouillet.
  • Joseph Massota. Architecte méditerranéen imprégné des théories modernes corbuséennes, il construit dans les années 1960-1985 principalement dans le sud de la France des programmes diversifiés. Sous l’impulsion du CAUE 30, la DRAC a attribué le label « patrimoine du XXème siècle » à neuf de ses édifices.

Dossier – Fermes urbaines

Urgence de préserver l’environnement, besoins d’une population urbaine en croissance continue et à la quête d’une alimentation saine grâce aux circuits courts permettant de maîtriser le cycle de production… Une infrastructure organisée se met en place et mobilise collectivités, agronomes, architectes pour donner naissance à la « ferme urbaine ». Alors l’agriculture en ville : utopie, nécessité ou solution miracle ?

La maison aveyronnaise. D. Crozes, D. Aussibal, P. Thibaud – ed. du Rouergue – oct. 2016

9782812611261Maisons de schiste en Ségala, maisons de basalte sur l’Aubrac, maisons de pierre blanche sur le causse, maisons de grès dans les rougiers. Maisons montagnardes aux ouvertures peu nombreuses et étroites pour protéger du froid et du vent. Maisons de plateau aux galeries ou balcons aménagés au couchant. Maisons de vallée orientées en plein midi pour profiter du bref passage du soleil pendant la période hivernale. Toitures simples ou à quatre pentes, tuiles, lauses ou ardoises. Caves, pigeonniers et autres dépendances…

Depuis toujours, en Aveyron, les bâtisseurs composent avec une intense diversité de climats, de reliefs, de matériaux. À la singularité de chaque espace répond une architecture particulière, étroitement mêlée aux paysages. Daniel Crozes, Didier Aussibal et Patrice Thébault nous font découvrir ce patrimoine architectural exceptionnel, détaillent les différents systèmes constructifs et leurs logiques, et nous expliquent à quelles nécessités répond l’architecture. Ils racontent aussi la manière « d’habiter » ces maisons. Témoins des événements du quotidien, reflets de la puissance ou de la frugalité, elles symbolisent l’ancrage de la famille.

Architectures à Vivre – n°91 – septembre/octobre 2016

20160909111040_00001Dossier Petites surfaces

De 30 à 90 m2 : solutions d’architectes pour gagner de la place dans des appartements, des maisons à la ville et à la campagne.

  • Au Nord de Saint-Nazaire, une petite maison en bois imaginée par l’atelier MIMA se fond parmi les arbres.