Archives du mot-clé environnement

Midi-Pyrénées patrimoine – n°45 – Printemps 2016

20160510094829_00001Dossier Les lieux de pouvoir

  • Perpignan, le palais des rois de Majorque : un palais idéal en avance sur son temps.
  • Millau, le palais d’Alphonse II d’Aragon, rare témoin du dernier tiers du XIIème siècle.
  • Le palais des archevêques de Toulouse, préfecture aujourd’hui.
  • Montauban, l’hôtel particulier Prat-Dumiral devient palais de l’intendant puis préfecture du Tarn et Garonne.
  • Les bâtiments toulousains du conseil régional ont 30 ans. Si les usages ont fait évoluer des espaces, les locaux construits par Jean-Pierre Estrampes et ses successeurs, véhiculent le message d’une institution qui sait regarder vers l’avenir en préservant son identité.
  • L’emplacement d’un hôtel de région et son symbolisme architectural disent beaucoup des ambitions politiques qu’ils matérialisent. Comment donner corps dans les années 80 à la région Languedoc-Roussillon ?
  • Inauguré en 2011 sur le bord du Lez, l’hôtel de ville de Montpellier est l’un des emblèmes de l’urbanisme fluvial.
  • Naissance d’une région. Entre Toulouse et Montpellier, un équilibre à réinventer.

Ville perméable. L’eau, ressource urbaine – ed. ici interface – 2015

ville_perméableCet ouvrage réunit un panorama de la création française dans le domaine de la gestion des eaux pluviales et de ruissellement en milieu urbain. Sans être exhaustif, il explore la richesse et la diversité des approches paysagères et des solutions techniques développées, voire inventées.

A l’échelle tant urbaine que périurbaine, les écosystèmes qui sont ainsi préservés ou créés, autonomes ou connectés entre eux, y sont mis en perspective, montrant l’importance du phénomène environnemental en cours. Progressivement, les villes se transforment en d’immenses « éponges vertes », métaphore illustrant le terme « éponge city », aujourd’hui largement employé en Asie.

Publicités, enseignes, préenseignes. Mémento de la réglementation nationale

caue85La prise en compte croissante de l’environnement et l’apparition de nouveaux dispositifs ont amené la loi à évoluer et à intégrer de nouvelles dispositions pour lutter contre la pollution visuelle que représentent les affichages publicitaires.

Le CAUE de la Vendée édite un excellent mémento sur la réglementation de l’affichage publicitaire extérieur. A l’usage des élus, des agents des collectivités et des professionnels, ce mémento intègre les dernières réformes issues du Grenelle 2, qui s’appliquent depuis le 13 juillet 2015 et illustre de manière concrète et synthétique les règles d’implantation des affichages publicitaires.

Conçu comme un outil pour accompagner aux mieux les collectivités, ce mémento se veut aussi un instrument de sensibilisation à la préservation des paysages urbains et ruraux.

Maison individuelle et qualité urbaine – 2015 – Cerema

vignette_maison-f8c18Sans chercher à remettre en cause le modèle de la maison, qui présente pour bien des français une solution de logement intéressante, cette publication met en exergue les avancées possibles pour intégrer davantage de qualité urbaine à l’échelle des projets d’aménagement.

L’analyse de dix opérations d’habitat individuel mises en oeuvre par des opérateurs privés montre notamment en quoi les pratiques de ces professionnels sont aujourd’hui susceptibles d’évoluer vers des démarches plus intégrées, conciliant une meilleure contextualisation des projets, une maîtrise des coûts de sortie et une déclinaison opérationnelle d’objectifs d’aménagement durable.

Le lotissement des Terres du Sud à Sainte-Radegonde et le lotissement du Frêne à Laguiole (12) sont présentés à titre d’exemples.

AMC – n°240 – Mars 2015

  • amc-240La conception du nouveau centre médical situé au pied de la colline de Vezelay, en secteur sauvegardé, fait appel à un dispositif spatial issu de l’architecture classique, qui repose sur la découverte progressive du site sous des angles multiples.
  • Revisitant l’image du hangar, l’architecte Boris Nauleau livre une maison radicale, entièrement dictée par son économie de moyens et le choix d’auto-construction. Une démarche qui interroge sur la qualité des espaces de vie et leur flexibilité.

Habitat & ouvrages. Les bases pour enseigner la technologie – ed. Delagrave – 2009

habita et ouvragesCet ouvrage, destiné aux enseignants, présente l’ensemble des notions fondamentales qui leur sont nécessaires dans le cadre du domaine d’application « Habitat et Ouvrages ». Il expose un ensemble de connaissances sur l’environnement construit du collège; les fonctions assurées par les ouvrages et les Solutions techniques associées; la stabilité d’une structure; la réalisation de maquettes structurelles; l’organisation fonctionnelle; l’agencement et l’aménagement.

Rédigé par des professeurs de technologie, et des professeurs experts dans le domaine du Génie Civil, cette édition permet la compréhension des principales contraintes de conception et des principes constructifs utilisés couramment pour la réalisation d’ouvrages de l’environnement de l’élève. Chaque notion est présentée clairement sur une double page. Un ensemble d’illustrations et de schémas technologiques permet une appréhension rapide des phénomènes physiques mis en jeu. Un vocabulaire de base et des pistes d’investigation lui sont associés.

Le territoire comme patrimoine – Bruel-Delmar – ed. ICI Interface

51WQeUmV8mLAnne-Sylvie Bruel et Christophe Delmar sont paysagistes mais aussi urbanistes. Tous deux enseignants , ils transmettent la valeur qu’ils accordent aux territoires comme outils du projet.

Après les premières réponses sur des sites extrêmes où l’intervention des paysagistes s’apparente parfois à du sauvetage, l’Atelier de Paysages Bruel-Delmar réalise un travail dans la durée sur des projets de transformations urbaines où le territoire révélé et retrouvé tisse le lien des nouveaux aménagements.

A chaque fois, la temporalité de la mise en oeuvre du projet, sa genèse, son évolution et sa pérennité interviennent dans le processus de conception. II ne s’agit jamais de faire oeuvre, mais bien de mettre en place un espace de vie. Attentifs ou moindre détail, ils développent un savoir faire sur l’espace public, sans geste gratuit, exprimant la géographie au travers d’une recherche renouvelée sur la matérialité et la place de l’eau dans la ville.

 » Le territoire comme patrimoine  » présente cette philosophie vivante du paysage, l’essence même du travail d’Anne-Sylvie Bruel et de Christophe Delmar. La notion de palimpseste, très importante pour eux, est illustrée ici.  » II n’y a pas de démarches différentes selon les projets. Il n’y a pas de champs différents, mais une attention aux lieux, un héritage d’attitude « .

Le moniteur des TPB – n°5765 – 23 mai 2014

moniteur 5765Architecture & urbanisme

Dossier Hangars agricoles.

  • Exemples à Lignières, canton de Neufchâtel (suisse), ferme oléicole à Gignac (34), à Bonneval sur Arc (73)
  • Paroles d’expert, Hervé Cividino, directeur du CAUE du Loiret.

Réglementation

  • Environnement – « Les atlas des paysages doivent être mieux utilisés » Catherine Soula présidente de l’association des paysagistes de l’Etat.

En région 

Patrimoni – n°50 – Mai/juin 2014

  • patrimoniLe peuplement montagnard médiéval des plateaux de l’Aubrac.
  • Une petite balade autours du patrimoine entomologique du rouergue : les milieux humides.
  • A propos des hybrides d’orchidées…
  • La Truyère, ici la main de l’homme a écrit l’histoire, notamment de la retenue de Sarrans.
  • La belette