Archives du mot-clé construction

Archiscopie – n°8 – octobre 2016

  • archiscopieRuptures créatives. Logements à Lucinges. A Lucinges, petit village situé à l’est d’Annemasse (74), les 24 logements d’une résidence en accession libre se présentent sous la forme d’un édifice compact, aux volumes rigoureux et à la matière homogène, avec des terrasses et des balcons d’une générosité trop rare.
  • La maison Stéphane-Hessel à Lille. Ce nouvel équipement se veut un marqueur, physique et symbolique fort à l’entrée d’un quartier en cours de mutation. Il regroupe une crèche, une auberge de jeunesse, des associations et des entreprises de l’économie sociale et solidaire.
  • Lycée polyvalent à Argelès-sur-Mer. Situé dans un tissu urbain distendu, entre mélange de pavillons et de bâtiments d’activités, l’architecte E. Nebout conçoit un lycée comme une composition urbaine offrant plusieurs typologies de circulation, d’espaces de vie et de bâtiments.

D’architectures – n°248 – octobre 2016

0248_114becdeEntretien avec Audrey Azoulay, ministre de la culture et de la communication. » Je suis convaincue que les architectes ont un rôle majeur à jouer dans l’aménagement paysager et environnemental »

Concours – la rénovation et extension du musée des Beaux-Arts de Tournai.

DOSSIER La fin de l’immeuble de bureaux ? Des exemples de transformation et de réhabilitation montrent la véritable richesse à restructurer d’anciens bureaux.

Réalisations

AMC – n°255 – novembre 2016

  • 20161109100720_00001Ateliers municipaux et logement. En associant cet équipement communal aux activités sportives existantes sur le site, les architectes ont sanctuarisé la vocation publique des lieux et retrouvé des liens privilégiés avec le cadre paysager de la forêt de Rambouillet.
  • Joseph Massota. Architecte méditerranéen imprégné des théories modernes corbuséennes, il construit dans les années 1960-1985 principalement dans le sud de la France des programmes diversifiés. Sous l’impulsion du CAUE 30, la DRAC a attribué le label « patrimoine du XXème siècle » à neuf de ses édifices.

Dossier – Fermes urbaines

Urgence de préserver l’environnement, besoins d’une population urbaine en croissance continue et à la quête d’une alimentation saine grâce aux circuits courts permettant de maîtriser le cycle de production… Une infrastructure organisée se met en place et mobilise collectivités, agronomes, architectes pour donner naissance à la « ferme urbaine ». Alors l’agriculture en ville : utopie, nécessité ou solution miracle ?

La maison aveyronnaise. D. Crozes, D. Aussibal, P. Thibaud – ed. du Rouergue – oct. 2016

9782812611261Maisons de schiste en Ségala, maisons de basalte sur l’Aubrac, maisons de pierre blanche sur le causse, maisons de grès dans les rougiers. Maisons montagnardes aux ouvertures peu nombreuses et étroites pour protéger du froid et du vent. Maisons de plateau aux galeries ou balcons aménagés au couchant. Maisons de vallée orientées en plein midi pour profiter du bref passage du soleil pendant la période hivernale. Toitures simples ou à quatre pentes, tuiles, lauses ou ardoises. Caves, pigeonniers et autres dépendances…

Depuis toujours, en Aveyron, les bâtisseurs composent avec une intense diversité de climats, de reliefs, de matériaux. À la singularité de chaque espace répond une architecture particulière, étroitement mêlée aux paysages. Daniel Crozes, Didier Aussibal et Patrice Thébault nous font découvrir ce patrimoine architectural exceptionnel, détaillent les différents systèmes constructifs et leurs logiques, et nous expliquent à quelles nécessités répond l’architecture. Ils racontent aussi la manière « d’habiter » ces maisons. Témoins des événements du quotidien, reflets de la puissance ou de la frugalité, elles symbolisent l’ancrage de la famille.

Revue urbanisme – n°401 – été 2016

8DOSSIER/ Réinventer les territoires littoraux
  • Le littoral, un espace d’interface
  • « Une conception plus apaisée de l’urbanisme littoral »
  • Ault, quel dessein pour la Côte de Craie ?
  • « Adapter le territoire au risque » 
  • Lacanau à l’heure de l’érosion accélérée
  • Le signal à Soulac-sur-Mer : dilemme juridique
  • Défense d’un littoral pluriel
  • Une urbanisation contre nature ?
  • La Grande Motte, entre station et ville permanente
  • « Un véritable projet urbain de 6 ha »
  • « Vers la ville balnéaire »
  • Ports de plaisance cherchent nouveau modèle
  • Un livre bleu du nautisme finistérien
  • Territoires littoraux, des lieux complexes et convoités à aménager
  • La Côte d’Albâtre s’invente un futur
  • Palmarès
  • « Nous avons besoin d’un œil neuf »

Architectures à Vivre – n°91 – septembre/octobre 2016

20160909111040_00001Dossier Petites surfaces

De 30 à 90 m2 : solutions d’architectes pour gagner de la place dans des appartements, des maisons à la ville et à la campagne.

  • Au Nord de Saint-Nazaire, une petite maison en bois imaginée par l’atelier MIMA se fond parmi les arbres.

D’architecture – n° 247 – septembre 2016

20160909105254_00001La loi CAP : des enjeux dont la profession ne semble pas encore avoir pris la mesure.

Dossier Participatif : Le défi économique, humain et écologique de l’habitat. 

S’il reste encore marginal en France, l’habitat participatif bénéficie ces dernières années d’un véritable regain d’intérêt. Programme complexe où l’architecte joue un rôle fondamental, il demeure un défi économique, humain et écologique, relevé par quelques pionniers du « vivre ensemble » au XXI ème siècle.

Ecologik – n°51 – septembre/novembre 2016

ecologik caueUrbanisme – Le vert au pied des tours. L’urbain ultra-dense peut aussi se jardiner. A Courbevoie une multitude d’actions portées par une réflexion sur les petits espaces urbains engendre un paysage vert pacifiant.

Paysage – L’univers à porté de pied. Au sud de l’Ecosse, une mine de charbon s’offre une seconde vie en racontant les mystères du cosmos. Un paysage imaginé par Charles Jencks.

Dossier La ville réutilisée

Restructurer, réhabiliter, densifier pour faire la ville sur la ville et l’adapter aux diversités sociales, écologiques, économiques et culturelles.

Architectures à vivre – n°89 – avril/mai 2016

avivre89Dossier Aménagements intérieurs 

D’architectures – n°243 – avril 2016

darchitectures 243Dossier La dimension sonore

Alors même que les progrès techniques permettent de modéliser les sons de la ville du passé et d’anticiper sur ceux des quartiers à venir, comment et à quelles échelles les designers sonores interagissent-ils avec les autres acteurs de la maîtrise d’œuvre du projet ? À la rencontre d’historiens, d’acousticiens et de sound designers, et en évoquant la dimension sonore de quelques projets récents ou en cours, ce dossier esquisse un état de lieux des relations entre architecture et son, tant du point de vue de l’histoire, du projet, que de la prospective.

  • Parcourir l’espace sonore au XVIIIe siècle avec Mylène Pardoen
  • Carlotta Darò, Avant-gardes sonores en architecture
  • Esquis’Sons ; travailler à la partition d’un projet urbain
  • Life Design Sonore : « l’usage est au centre de notre travail »
  • Agence hého, « au croisement entre art et déploiement industriel du son »

Réalisations