Archives du mot-clé attractivité

Midi-Pyrénées patrimoine – n°40 – hiver 2014-2015

  • MPP40Couv-320x410Les deux arches et le moulin du pont médiéval de Millau sont les objets d’une étude préalable pour leur restauration.

Dossier Patrimoine urbain, un capital qui rapporte ?

  • Carburant qui fait tourner la machine à tourisme, le patrimoine est aussi une ressource d’équilibre au coeur des actions sociales, éducatives et culturelles des villes. Exemples à Figeac et Auch.
  • Grâce à sa renommée, Albi devient une destination d’affaires. Quatre ans après, la ville tire toujours des bénéfices de l’inscription de sa cité épiscopale au patrimoine mondial de l’humanité.
  • Comment attirer une population aisée dans un centre ancien qui se paupérise ? Pour rendre le Cahors médiéval désirable, la ville a demandé à des étudiants en architecture de plancher sur le quartier Chico-Mendès.
  • Élevé sur les vestiges d’un château fort, le centre d’art et de design, la cuisine, invite à sa table de la création les artistes et les habitants de Nègrepelisse (82).
  • Grâce à l’ouverture du musée Soulages, Rodez espère augmenter considérablement ses revenus touristiques. Quel que soit, à terme, le verdict des chiffres, la donne urbaine et culturelle a changé. C’est pour Rodez, le temps des musées.

D’Architectures – n°232 – Décembre/janvier 2015

0232_35D914B0Dossier Architectes de campagne

  • La campagne de l’intérieur. » L’architecte a un rôle prépondérant à jouer en milieu rural. Le territoire mérite d’être pris en charge dans la durée, par des professionnels engagés à construire des projets en relation avec les usages et les capacités en place. »
  • Superural. L’expérience de Simon Teyssou dans le Cantal. Agir dans la continuité du paysage, en grande proximité avec les élus et les habitants, et dans le long terme.
  • Les capacité du patrimoine existant. L’expérience de Christian Vincent en Meurthe-et-Moselle. L’importance d’accompagner toute intervention architecturale d’une réflexion élargie à l’échelle de la commune.
  • Faire face au redoutable marché du neuf. L’expérience de Sabine Guitel dans le CAUE de l’Eure.
  • Construire Bio. L’expérience de Marine Jacques en Bourgogne. Un intérêt pour la réactivation et la pérennisation des filières locales – paille, terre, céramique, bois et pierre.
  • Architectes tout-terrain. Débat Simon Teyssou et Christian Vincent.

EK – n°40 – Aout/septembre 2014

327-1825-thickboxA Rouen, en bordure de Seine, un écoquartier va offrir un nouveau visage bucolique à la presqu’île Rollet.

Dossier Tourisme éthique et responsable

  • Dans la vallée de la Moselle, à Vagney, le camping du Mettez propose désormais un accueil à l’année grâce à ses cabanes contemporaines et des installations performantes et néanmoins économiques imaginées par l‘atelier HAHA.
  • Au chili, un écolodge conçu pour respecter le milieu naturel, la culture et les ressources locales.
  • Au Portugal, 7 maisonnettes de bois et d’ardoise nichées parmi les pins. L’agence Rebelo de Andrade propose une version arboricole, contemporaine et raffinée de l’hébergement de loisir.

Architecture intérieure créé – n°366 – mai/juin 2014

cree-soulage-aveyronDossier Mixed-Use buildings

Comment expliquer que l’imbrication entre habitat, lieux de travail, commerces et loisirs engendre depuis des décennies d’ambitieux projets architecturaux à l’étranger et moindre en France ? Exemples à Rotterdam, Paris et Issy-les Moulineaux.

Actualités

 

D’architectures – n°226 – Mai 2014

0226_759E3538« ..Dans un précédent numéro, d’architectures tentait d’alerter sur l’accélération de la destruction du paysage rural et périurbain. Cet environnement représente pourtant un patrimoine au riche potentiel de développement, notamment pour le tourisme. Mais le muséifier serait une autre forme de destruction, tant pour les habitants, que l’on imagine mal s’épanouir dans un territoire transformé en supermarché du loisir à ciel ouvert, que pour le tourisme, car les touristes se lasseront tôt ou tard de ces décors.
Le défi serait donc de parvenir à concilier développement et préservation du patrimoine paysagé et architectural. En d’autres termes, imaginer comment de nouveaux lieux de travail, entrepôts, supermarchés, équipements ou logements pourraient trouver leur place dans des lieux attractifs pour le tourisme et participer à un patrimoine vivant. Est-ce nécessaire de dire que sans agriculteurs, paysagistes et architectes, sans une politique publique d’envergure, tout cela ne sera pas possible ? »

Parcours / Philippe Guyard et Boris Bregman Frontaliers affranchis

Concours / le logement à l’ère de la communication Concours pour la Folie de Richter à Montpellier

Dossier / Tourisme : quelle stratégie pour la métropole parisienne ?

  • Des métropoles en compétition
  • Paris : métropole touristique ?
  • Grand-Paris Plages ?
  • Extension du Domain de la Hutte

Réalisations

Le moniteur des TPB – n°5754 – 7 mars 2014

moniteur 5754Architecture & urbanisme

  • Site touristique – Belvédères en cascades en pays ardéchois. Le Ray-Pic s’ouvre au public grâce à un nouveau parcours de découverte et d’une mise en scène qui fait se succéder points de vue et aires pédagogiques.
  • résultat de concours – Ile de Nantes, une intervention mesurée parachève l’aménagement de la rive Nord.

Accessibilité : L’échéance de 2015 n’est pas abandonnée mais assouplie pour les exploitants d’ERP.

Logement : Que faut-il retenir de la loi Alur ?

 

EK EcologiK – n° 37 – Février/mars 2014

EK37La place de l’enfant dans la ville

  • Entretien avec le Philosophe Philippe Paquot. Loin de ressembler à une cour de récréation, le milieu urbain oublie souvent les enfants. De la conception des écoles à une meilleure temporalité citadine, Thierry Paquot milite pour que les métropoles redeviennent accueillantes quel que soit l’âge de leurs habitants.

Dossier L’école de demain

  • Ecole buissonnière – Groupe scolaire Aimé Césaire à Nantes.
  • Des élèves épanouis – Groupe scolaire et centre communal Saunalahti à Esppo, chez la championne d’Europe de la réussite scolaire, la Finlande.
  • Rez-de-Jardin – maison de la petite enfance à Mayenne. Lorsqu’une friche urbaine se transforme en crèche verdoyante, cela donne 90 bambins heureux dans un bâtiment écoexemplaire.
  • Un cocon dans le béton – Groupe scolaire Saint-Jean à Strasbourg. L’architecte Dominique Coulon a transfiguré l’austère groupe scolaire en lui donnant un visage pus animé, une richesse spatiale et une ouverture sur la ville.
  • Utopie scolaire – Jardin d’enfant et école primaire à Cascais, Portugal. Dans un environnement marqué par les tuiles, une école chamboule le paysage et détonne avec ses pièces pentagonales toutes de blanc vêtues.
  • L’école aux 6 000 bottes de paille, à Issy-les-Moulineaux (92). Le nouveau complexe scolaire conforte l’utilisation de la paille comme procédé constructif.

Promenade au long cours. Tout au long de l’année 2013, le CAUE des Bouches-du-Rhône a embarqué dans son sillage élus, architectes et habitants sur l‘itinéraire du GR 2013. Entre récit de voyage et inventaire cartographique, un site internet retrace aujourd’hui ce périple périurbain. Une navigation à travers « l’hyper-village Provençal » du Grand Marseille.

Voir – CAUE 13 – 2013

voir-caue13Parce qu’habiter sans s’étaler est l’enjeu majeur de l’aménagement du territoire des prochaines décennies, le CAUE 13  a mis en place une grande action de sensibilisation, intitulé « DENSE DENSE DENSE » qui a pour vocation de promouvoir la notion de densité résidentielle et d’établir la position du CAUE 13 dans la lutte contre l’étalement urbain.

Il s ‘agit ici de proposer au lecteur une visite guidée de 15 opérations de logements remarquables. Ces projets, choisis pour leur diversité, permettent, à chacun à leur manière, d’éclairer les nombreuses thématiques en jeu dans le projet d’architecture et d’urbanisme, et de montrer les qualités des solutions mises à l’oeuvre par des équipes de concepteurs et de maîtrise d’ouvrage.

Vous pouvez visionner l’ouvrage ici

(Ré)inventer la zone d’activités – CAUE 44 – 2011

réinventer les ZACDepuis toujours, la ville et l’activité économique entretiennent des liens très étroits. L’implantation des lieux de production et l’évolution des modes de vie ont façonné avec le temps l’identité des territoires et des villes de Loire-Atlantique.

Hier intégrés au contexte urbain et découlant d’un rapport direct entre lieu de vie et lieu de travail, les espaces d’activités se sont vus, au fil du temps, inexorablement « repoussés » aux confins des villes pour finir désormais « émiettés » sur les territoires ruraux, ponctuant ainsi, souvent piètrement mais toujours durablement, les paysages de nos entrées de ville.

Dans un contexte de fort développement économique départemental, le CAUE de Loire-atlantique a donc tout naturellement souhaité réinterroger les enjeux de qualité des zones d’activités, en abordant la répartition spatiale des espaces de vie et de travail sous l’angle de la complémentarité des usages, accompagné d’un désir de paysage, d’architecture et surtout d’urbanisme.

Pourquoi faire d’un secteur d’activités un véritable quartier où les équilibres sociaux, économiques et environnementaux sont parfaitement respectés ? Comment mettre en œuvre des projets où toutes les composantes environnementales, paysagères, urbaines et architecturales ont bien été prises en compte ?

Lire la suite

D’architectures – n°219 – juillet / aout 2013

da-219-juillet-aout-2013001

  • Maison des associations des Chutes-Lavie à Marseille. A la demande des écoles, la ville de Marseille vient d’installer un équipement sportif  et associatif au sein du centre de loisir des Chutes Lavie en limite des quartiers nord.
  • Maison dans l’estuaire du Sado au Portugal ou comment intégrer une maison de vacances dans un paysage protégé avec tout le confort ?

Réalisation

  • Des chaumières hybrides et contemporaines en Seine Maritime pour 18 logements en maisons individuelles, gite, salle commune, atelier..