Archives du mot-clé attractivité

Revue Urbanisme – n°403 – Hiver 2016

10

DOSSIER / Ces villes qu’on dit moyennes

ARCHITECTURES CRÉÉ – n°379 – décembre/janvier 2017

archicree_379Dossier Quels lieux pour montrer l’art aujourd’hui ?

Tandis que le Centre Georges Pompidou va fêter ses quarante ans et le Guggenheim de Bilbao ses 20 ans, il semblerait qu’une nouvelle ère, en rupture, s’ouvre pour les lieux de monstration.

  • Mémorial à la nation, musée national estonien – DGT architectes
  • Ready made à Salt Point, galerie contemporaine Artfarm – HHF + Ai Wei Wei architectes
  • Un choc sur le Tage – le musée d’art, d’architecture et technologie de Lisbonne – Amanda Levete architecte
  • Monolithisme créatif, le centre d’art de Tours – Aires Mateus architectes
  • Stratégie  pour un changement d’image, la palais de la musique et des congrès de Strasbourg tente de retrouver sa superbe entre les mains des agences Rey-Lucquet et Dietrich Unterfrifaller.

Le patrimoine d’Occitanie (ex-Midi-Pyrénées Patrimoine) – n°47 – hiver 2016

patrimoine_47Au Château de Soule (31), des architectes bordelais de l’agence Ballot & Franck conjuguent avec audace restitution historique et construction métallique contemporaine.

Dossier Villes et pays d’art et d’histoire. 23 sites d’exception d’Occitanie

  • Bâti pour durer. Réseau à vocation éducative, le label Villes et Pays d’art et d’histoire met les patrimoines à la portée de tous. Depuis 30 ans, ce modèle original de partenariat entre l’état et les collectivités locales s’adapte à la diversité et à l’évolution des territoires.
  • Six cas de figure. Qu’ils soient élus, ou professionnels, les acteurs des villes et Pays d’art et d’histoire oeuvrent avec passion au rayonnement de leur patrimoine et de leur territoire.
  • Figeacois, une fierté retrouvée. Figeac avait perdu le goût de son coeur historique. La création du secteur sauvegardé puis l’obtention du label ville d’art et d’histoire ont fait l’effet d’une baguette magique sur les figeacois devenus de fiers ambassadeurs de leur ville.
  • Grand Rodez, le bâti contemporain au coeur des enjeux. L’agglomération ruthénoise est labellisée Pays d’art et d’histoire depuis février 2014. L’une de ses ambitions est de protéger et de valoriser les éléments marquants du patrimoine récent.
  • Najac, la renaissance de la maison du gouverneur. Najac, avec son château fort du XIIIème siècle, est l’un des fleurons de patrimoine régional. La maison du gouverneur, vaste demeure médiévale enfin restaurée, y accueillera le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine du Pays d’art et d’histoire des Bastides du Rouergue.

Lire la suite

Midi-Pyrénées patrimoine – n°46 – été 2016

routes du vinFernand Pouillon, 30 ans après. Pour le trentième anniversaire de sa disparition, un colloque à Rodez a mis en lumière l’actualité de sa pensée et de sa pratique.

Créée ex Nihilo par Jean Balladur comme ville de vacances, la Grande Motte est un témoignage inaltéré des années 1960.

Dossier Châteaux et routes du vin

  • Le vignoble de Banyuls a évolué; surtout depuis le phylloxéra, sa spécificité a changé malgré l’image ancestrale donnée par le discours promotionnel. Le paysage viticole devient un argument historique, patrimonial, qualitatif, où le vrai et le faux se mêlent dans l’espoir de vendre du vin.
  • Du Cahors au Malbec, une mise en récit. Grâce au repositionnement autour de son cépage d’origine, le malbec, et à de nouveaux outils de promotion, le vin de Cahos amorce un renouveau qui passe par une meilleure connaissance de son histoire grâce aux recherches d’historiens.
  • Vallée de la Peyne. Aux abords de Pézenas, les berges de la Peyne ont connu une importante occupation. les anciennes métairies sont transformées en domaines viticoles. Ils connaissent aujourd’hui un renouveau grâce à une production qualitative et à l’oenotourisme.
  • Saurs, château viticole modèle en Gaillacois. Un vaste chai occupe toute la partie basse de l’édifice, consacrant ainsi une organisation qui veut assimiler qualité architecturale et prestige de la production viticole.
  • Les châteaux viticoles de Viggo Dorph-Petersen. La construction de châteaux viticoles, comme celle des caves coopératives, est une des pages de l’épopée vitivinicole. Si les bâtiments coopératifs relèvent de la nécessité, les grands édifices particuliers témoignent de la réussite de leurs commanditaires qui font appel à des architectes.
  • L’architecture des caves vinicoles et le régionalisme. On construit des caves coopératives depuis 30 ans. Edifiées dans une zone où l’identité régionale est forte, les caves du Languedoc répondent cependant plus souvent à une fonction.
  • Le domaine de Flaugergues, dès 1975, l’oenotourisme. Site exceptionnel au coeur de la métropole montpelliéraine, un château, un jardin, une famille et des vins d’excellence. Toutes les conditions pour la réussite d’un oenotourisme local, régional et déjà mondial.

Technicités – n°293 – mai 2016

20160628090346_00001Agir sur les espaces publics des centres bourgs. Faire des espaces publics des centres bourgs des lieux pour l’ensemble des usagers, c’est profiter de certaines opportunités de travaux pour élargir la réflexion à l’ensemble de leurs composantes, mais aussi créer des aménagements conjuguant qualité du cadre de vie et fonctionnement satisfaisant, et s’appuyer sur la multiplicité des  besoins des habitants dans des contextes multiples.

La construction en bois se vulgarise et les techniques se développent. Les projets d’immeuble de grande hauteur en bois présentant de nombreux atouts se sont ainsi multipliés.

 

D’architectures – n°241 – Décembre/janvier 2016

0241_FFFFFFFF849D239ADossier Parler, discuter, négocier, l’architecture contemporaine en Belgique francophone.

  • La « Cellule architecture » de la Fédération Wallonie-Bruxelles oeuvre pour la qualité architecturale dans les phases de programmation, de sélection et de médiation. Elle soutient aussi l’intégration des oeuvres d’art dans les bâtiments publics.
  • Un développement économique et culturel qui passe par l’architecture. Mons devenu destination touristique grâce à un patrimoine architectural rénové, des constructions contemporaines et une offre culturelle de qualité. Une réussite qui repose sur une politique de revitalisation urbaine volontaire, l’ attraction d’investisseurs, des financements Feder et des labels culturels.

EK – n°46 – Aout/septembre 2015

1

Dossier Une autre vi(ll)e est possible

10 ans d’écoquartier à la française. Restructuration de friche industrielle dans une grande métropole ou lotissement densifié en zone rurale, les écoquartiers foisonnent dans l’hexagone. Décideurs politiques, aménageurs, architectes, urbanistes et chercheurs apportent ici leurs témoignages sur ce qui marche déjà et sur ce qui pourrait être amélioré.

 

 

Revitalisation des centres-bourgs : Une métamorphose européenne. La restructuration du coeur des bourgs et villages participe à la transition écologique : limitation des extensions urbanisées qui défigurent les paysages, recyclage du bâti ancien, réduction des déplacements journaliers…

  • Pour que revivent les centres-bourgs. Entretien avec Sylvia Pinel sur le programme expérimental « centres-bourgs ».
  • L’architecture joue un rôle important dans la vie culturelle, économique et sociale d’un village. L’auberge de Valendas est destinée aussi bien aux touristes qu’aux habitants.
  • Équipements publics à Wettstetten, architecture contextuelle pour promouvoir le lien social.
  • Revitalisation du centre-bourg à Écouflant. Un projet contemporain tout en bois au coeur du périmètre patrimonial.
  • Transformation d’une ancienne école en centre culturel et cinéma. La revalorisation du bâtiment existant, la subtilité de l’extension contemporaine et l’attractivité de la programmation répondent aux attentes de toute une communauté.
  • Le bar de la mine, café et centre d’interprétation pour revitaliser le coeur du petit village de Banca au Pays Basque.
  • Désenclaver la ruralité. Équipement culturel et presbytère à Krumbach.
  • Espace rural de proximité à Marsac en Livradois. Résolument inscrit dans un contexte constructif local, il puise sa force dans l’architecture vernaculaire d’un territoire en interrogeant son histoire, ses traditions et le savoir-faire de ses artisans pour en révéler une modernité assumée.

Maison individuelle et qualité urbaine – 2015 – Cerema

vignette_maison-f8c18Sans chercher à remettre en cause le modèle de la maison, qui présente pour bien des français une solution de logement intéressante, cette publication met en exergue les avancées possibles pour intégrer davantage de qualité urbaine à l’échelle des projets d’aménagement.

L’analyse de dix opérations d’habitat individuel mises en oeuvre par des opérateurs privés montre notamment en quoi les pratiques de ces professionnels sont aujourd’hui susceptibles d’évoluer vers des démarches plus intégrées, conciliant une meilleure contextualisation des projets, une maîtrise des coûts de sortie et une déclinaison opérationnelle d’objectifs d’aménagement durable.

Le lotissement des Terres du Sud à Sainte-Radegonde et le lotissement du Frêne à Laguiole (12) sont présentés à titre d’exemples.

AMC – n° 241 – avril 2015

Capture d’écran 2015-04-30 à 17.08.40Dossier – Urbanités rurales

Les communes rurales françaises souffrent d’un mal qui les gangrène de l’intérieur : l’abandon de leurs centres-bourgs. En cause, l’attrait des parcelles gagnées sur les terres agricoles pour accueillir l’exode urbain, mais aussi le déclin démographique qui menace les villages les plus isolés. Pourtant, une réappropriation de leur centre apparaît comme la meilleure solution pour rivaliser avec les lotissements, qui grignotent le paysage, et attirer de nouveaux habitants. Car le coeur de village dispose de nombreux atouts. Conscients qu’il faut rivaliser d’imagination pour vanter la densité des centres-bourgs auprès d’habitants qui aspirent surtout à un lien privilégié à la nature, architectes, urbanistes, CAUE, DDT et collectivités territoriales tentent d’inventer une rénovation urbaine de qualité en milieu rural. Lire la suite

Revue Urbanisme – n°52 – HS – mars 2015

1Dossier : À la recherche du bien commun territorial

  • « C’est la manière dont la ville est vécue qui est en jeu » 
  • « Une contribution à une citoyenneté éclairée » 
  • « Un outil précieux » 
  • « Nous avons besoin de votre capacité d’innovation et de conseil » 
  • Du bien commun au « vivre ensemble »

UN CONCEPT, DES PRATIQUES

  • Un renouveau du bien commun ?
  • Le bien commun comme construit territorial
  • Les communs territoriaux
  • Le patrimoine comme bien commun
  • Le logement, une ressource partagée
  • Intégrer le bien commun
  • De l’urbanisme collaboratif au design des politiques publiques
  • Quand l’urbanisme s’ouvre à l’open data
  • Avoir toujours un coup d’avance
  • Common good: an accurate concept

Lire la suite