Archives pour la catégorie Architectures À Vivre

Architectures à Vivre – n°92 – novembre/décembre 2016

001_AV92_PRIX660.inddRéalisations

  • Rénovation d’une maison de chiffonnier à Asnières,
  • Réhabilitation d’un ancien relais de poste à Morlaix,
  • Transformation et extension d’une petite maison traditionnelle en Loire-Atlantique,
  • Rénovation d’un ancien corps de ferme en Écosse
  • Maison de vacances dans une grange en Slovénie.

Architectures à Vivre – n°91 – septembre/octobre 2016

20160909111040_00001Dossier Petites surfaces

De 30 à 90 m2 : solutions d’architectes pour gagner de la place dans des appartements, des maisons à la ville et à la campagne.

  • Au Nord de Saint-Nazaire, une petite maison en bois imaginée par l’atelier MIMA se fond parmi les arbres.

Architectures à vivre – n°89 – avril/mai 2016

avivre89Dossier Aménagements intérieurs 

Architectures À Vivre – n°87 – Décembre 2015/janvier 2016

  • avivre-decjanvUn ancien atelier de photographe abrite un appartement et des espaces conçus comme des  cabanes en bois tout en conservant l’esprit loft.
  • Une petite maison slovène inspirée par le bâti local. L’intérieur a été optimisé pour lui donner l’air d’une grande.
  • Extension d’une maison de ville nantaise sans sacrifier l’espace du jardin.

A Vivre/EK – Hors série n°31 – Novembre/décembre 2015

  • avivre-HS31Rénovation de bourg. Les trois immeubles du nouveau centre-bourg de Wettstetten témoignent de cette architecture contextuelle qui séduit : humbles par leurs tailles, choix de l’implantation et matériaux locaux.
  • La ZAC de Bonne est l’exemple français d’écoquartier le plus abouti.
  • A Rotterdam, une longue passerelle en bois, véritable promenade aérienne, voit le jour grâce à une campagne de crowdfunding (financement participatif).
  • Deux immeubles au bord d’un jardin, construits en autopromotion, illustrent à Bruxelles une utopie réalisée : un investissement durable en ville en communauté.
  • Surplombant un vaste panorama Vosgien, une construction semi-enterrée s’accroche à flanc de montagne, dépassant les contraintes de la pente. Projet audacieux, éco-responsable qui s’intègre au relief avec naturel et simplicité.

Dossier À la recherche du matériau écolo. Redécouverte des matériaux vieux comme le monde : bois, paille, chaume, terre, pierre… Renouvelables, recyclables, souvent produits ou déchets de l’agriculture et de la forêt, ils sont désormais en plein essor.

Urbanisme, éloge de la diversité. Qui dit projet urbain, dit désormais pluridisciplinarité, un mélange des genres pour le meilleur et pour la ville, qu’une nouvelle génération de spécialistes met en pratique dans les agglomérations et les centres-bourgs. Regards croisés sur la fabrique citadine.

Architectures à vivre – n°85 – Juillet/aout 2015

20150507-150816-3742038Remonter la pente. Pour contenir un talus de 2,5 m de haut, l’architecte aménage un dispositif très graphique délimité par 3 terrasses étagées qui contiennent la terre et protège les vieux arbres et apprivoisent la pente.

Dossier Agrandir sa maison

  • En Normandie, une extension minimale se dresse fièrement dans le paysage. Elle offre à ses propriétaires un lieu idéal pour profiter du panorama.
  • Dans un quartier résidentiel de Rennes, l’architecte invente une maison dans la continuité de celle existante. Un exemple de densification et de mutualisation sous la forme d’une verrière commune.
  • Plutôt que de se démarquer radicalement de la fermette bretonne en granit existant, l’architecte nantais Tristan Brisard propose une extension discrète.
  • Tout ce qu’il faut savoir avant d’agrandir sa maison.

Architectures à vivre – n°83 – mars/avril 2015

20150305-150543-AV83couvDossier Rénovation

  • Des cloisons-placard amovibles pour aménager 6 pièces dans 45 m2, générant ainsi différents espaces intérieurs à mesure de leur déplacement. PKMN Architectures.
  • De gros travaux pour adapter un vieux chalet rustique utilisé pour les vacances en habitat vernaculaire transformé en résidence principale. Arch. Ralph Gemann.
  • Diviser sans cloisonner pour optimiser la surface d’un appartement de 60 m2, le rendre fonctionnel avec différents espaces pour des usages clairement identifiés. Arch. Paul Coudamy.
  • Une rénovation contemporaine qui redonne vie à une ferme des Alpes en lui apportant de la lumière, et en prolongeant l’esthétique minérale du village à l’intérieur même de la maison. Arch. Pierre Doucerain.
  • Une maison des années 70 avec toit à croupes et chiens assis, ré-habillée de façon contemporaine et performante. Arch. Playtime architecture.
  • Dans la campagne tourangelle, une ferme reprend vie après la réhabilitation très contemporaine de ses 4 bâtiments. Arch. Stanislas Cheuvreux.
  • Au coeur d’un îlot minéral, une ancienne chartreuse toulousaine voit ses espaces de vie totalement réorganisés. Agence BAST.

 

Architectures à vivre – n°81 – Novembre/décembre 2014

330-1864-thickboxDossier Jeux de lumière

  • Réinterprétant le patrimoine historique local, les architectes ont rénové les combles d’une ancienne maison. Ils ont multiplié les astuces d’aménagement pour imaginer des lieux optimisés et baignés de lumière.
  • Un appartement de 45 m2 entièrement repensé pour intégrer un maximum de fonctions.
  • Un appartement gagne en surface avec les combles aménagés et les circulations repensés.
  • Entre ciel et mer. L’architecte Eva samuel livre une maison incrustée dans le paysage et réalisée comme un véritable observatoire sur les îles éoliennes.
  • D’hiver comme d’été. Dans la campagne gantoise, l’architecte Indra Janda a imaginé un jardin d’hiver aux écailles de polycarbonate.
  • Jardin à la clé. L’agence Djuric Tardio architectes rénove et surélève un petit pavillon pour disposer d’un coin de verdure en banlieue parisienne.
  • Clair-obscur à Saint-Tropez. Une maison a troqué ses allures provençales contre un habillage ultra-contemporain.

Ville . Oslo, entre culture et nature.

Architectures à vivre – n°80 – septembre/octobre 2014

002ed871Aménagements intérieurs

  • Les pièces du puzzle : rénovation d’un vieil appartement Haussmannien en aggloméré pour un résultat assez inattendu.
  • Mise en boîte : Rénovation d’un petit pied-à-terre parisien.
  • Brut de décoffrage : Au Vézinet (78), transformation d’un ancien local d’électricien en rez-de-chaussée en logement.

Dossier Préfabrication, un choix économique ?

  • Pour diminuer les coûts de production des maisons en bois, des architectes se tournent vers la préfabrication. Exemple avec la maison cube de l’agence BM architectes.
  • Au fil du temps. Deux containers intégrés dans une grande structure en bois pour un budget réduit et une maison évolutive.
  • Produit hybride. Dans un village allemand, un projet atypique combinant atelier-garage et habitation avec un budget réduit.
  • Maisons heureuses. Dans la campagne aveyronnaise, un duo de vielles maisons se trouve relié par une extension en chêne blond. Ce projet est présenté dans les balades architecturales en Aveyron.

Ville repère : la Grande-Motte, cité d’or.

Architectures à Vivre – n°79 – Juillet/aout 2014

313-1804-largeDossier Transformer sa maison

Transformer

  • Recyclage industriel. A quelques pas du centre-ville de Gand, en Belgique NU architectuuratelier a agencé, entre les murs d’une ancienne forge, une maison qui bouscule les codes domestiques, notamment par l’ajout de containers.
  • Héritage sublimé. A l’extrême ouest de la pointe finistérienne, un moulin breton centenaire entame une seconde vie après l’intervention de L’Atelier d’ici – Jean-Luc Héry.
  • Volte-face. A Vincennes, l’Atelier Zündel Cristea signe une réhabilitation en profondeur ayant nécessité le refonte totale d’un pavillon du début du XXe siècle.

S’étendre

  • À l’abri des regards. En Normandie, les architectes Adélaïde et Nicola Marchi réalisent l’extension  d’une maison de vacances pour un couple et ses enfants.Presque invisible de la route elle fait corps avec la topographie existante.

Repères

  • Jean-Pierre Watel, de briques et de bois et notamment la réalisation du hameau du château de Villeneuve-d’Ascq.