urbanismeReconquête des paysages, les défis à relever.

  • La relance du Grand Prix national du Paysage est l’un des 10 axes d’un plan global d’actions, alors que le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages est en débat au Parlement.
  • Les outils de la connaissance du paysage : les atlas de paysages et les observatoires photographiques du paysages.
  • Le développement durable est le référentiel partagé des 17 projets retenus au grand prix national du Paysage. Quels en sont les déclinaisons ? Comment nouer les relations ville et nature ? Comment concilier contraintes et usages ?
  • Gilles Clément, président du Jury : pour un paysage en accord avec le génie naturel. La connaissance du vivant doit fonder une relation différente au paysage.
  • Ch. Degruelle, président de la communauté d’agglomération Blois-Agglopolys : pour une approche impliquant la population dans la démarche paysagère.
  • Prendre en compte les usages. L’importance de la gestion dans la réussite des projets paysagers.
  • Retour sur la sélection des projets et sa signification pour le travail des paysagistes.
  • Retour au parc du Grand Pré à Langueux (22) : la temporalité dans l’approche paysagère.
  • Le rôle essentiel du Conseil de l »Europe et de la convention Européenne du Paysage
  • Faire paysage pour faire société.

Des projets exemplaires

Aménagement et urbaniste, les paysagistes s’affirment

  • Les enjeux de la démarche paysagères. Le paysage comme outil fédérateur, tant dans la relation avec la population que dans l’élaboration de document d’urbanisme et de projets de territoire à la bonne échelle.
  • Pour la généralisation des plans de paysage.
  • Les paysagistes en action. La profession s’est affirmée mais la diversité de ses interventions rend encore difficile son identification.