20160510094829_00001Dossier Les lieux de pouvoir

  • Perpignan, le palais des rois de Majorque : un palais idéal en avance sur son temps.
  • Millau, le palais d’Alphonse II d’Aragon, rare témoin du dernier tiers du XIIème siècle.
  • Le palais des archevêques de Toulouse, préfecture aujourd’hui.
  • Montauban, l’hôtel particulier Prat-Dumiral devient palais de l’intendant puis préfecture du Tarn et Garonne.
  • Les bâtiments toulousains du conseil régional ont 30 ans. Si les usages ont fait évoluer des espaces, les locaux construits par Jean-Pierre Estrampes et ses successeurs, véhiculent le message d’une institution qui sait regarder vers l’avenir en préservant son identité.
  • L’emplacement d’un hôtel de région et son symbolisme architectural disent beaucoup des ambitions politiques qu’ils matérialisent. Comment donner corps dans les années 80 à la région Languedoc-Roussillon ?
  • Inauguré en 2011 sur le bord du Lez, l’hôtel de ville de Montpellier est l’un des emblèmes de l’urbanisme fluvial.
  • Naissance d’une région. Entre Toulouse et Montpellier, un équilibre à réinventer.