Midi-Pyrénées patrimoine – n°42 – Été 2015

midi-pyrenees-patrimoine-juillet-aout-2015À Rodez, dans l’ombre de la cathédrale, Claude Lévâque déploie un parcours mystique en trois œuvre, du musée Fenaille au musée Soulages. Des oeuvre qui concilient communication directe et références savantes.

Dossier De si beaux jardins…

  • Montpellier, le plus ancien jardin des plantes. D’abord destiné à l’enseignement de la pharmacie sous Henri IV, il devient aussi un haut lieu littéraire et un promenade très fréquentée.
  • Cahors, des jardins au pied des murs.Les jardins secrets ont poussé dans les trous de la vieille ville de Cahors, ses dents creuses et ses espaces délaissés. Cet itinéraire thématique invente un nouveau modèle d’espace urbain.
  • Bournazel. Inventer un jardin de la première renaissance. Le plus beau château rouerguat de la renaissance avait perdu son jardin depuis longtemps. Comment et sur quelles bases en recréer un ?
  • Nîmes, le classicisme des jardins de la Fontaine. Une source abondante d’importants vestiges romains et la volonté de capter l’eau sont à la base d’un programme qui allie l’utile et le beau.
  • Nîmes, des jardins d’usage et de raison.
  • Le jardin de Massey de Tarbes, une oasis dans la ville.
  • Ouveillan, un château viticole et son jardin à la belle époque.
  • La villa Guyà Béziers, un jardin à la française d’inspiration mediterranéenne et orientale.
  • Aude, une rosace pour se souvenir.
  • Cordes sur Ciel, des terrasses vers le paradis.

Laisser un commentaire