Ed. CAUE 85 – octobre 2011

La ventilation qu’elle soit naturelle ou mécanique est responsable du renouvellement de l’air intérieur. Bien que le coût de la ventilation mécanique représente seulement 2% de l’investissement global d’une construction, celle-ci ne doit pas être négligée. Elle est primordiale pour préserver la qualité de l’air dans les logements en garantissant les besoins en oxygène, en limitant la pollution intérieure et en évacuant la vapeur d’eau.
De plus en brassant l’air, elle uniformise la température intérieure xet procure une sensation de confort. Enfin, installer un système de ventilation adapté évite les déperditions directes et répond aux exigences de performances énergétiques imposées dans les bâtiments.
Le choix du système doit tenir compte des besoins des occupants et, dans le cadre de la rénovation, des contraintes du bâti. Ce document présente et compare les avantages et les inconvénients des systèmes existants. Ils donnent, à tous, les outils pour choisir la solution adaptée.