fpouillon_couv_120dpiOuvrage édité avec la participation du CAUE 31 et le soutien de l’association Les Pierres Sauvages de Belcastel.

Retour sur un architecte hors du commun, bâtisseur de villes, à la personnalité inclassable et pour certains paradoxale, Fernand Pouillon se revendiquait « Maître d’œuvre » attaché à la tradition, tout en révolutionnant les modes de production de l’habitat : de leur financement aux équipements domestiques, en passant par les bureaux d’études et les procédés constructifs.