EK – n°46 – Aout/septembre 2015

1

Dossier Une autre vi(ll)e est possible

10 ans d’écoquartier à la française. Restructuration de friche industrielle dans une grande métropole ou lotissement densifié en zone rurale, les écoquartiers foisonnent dans l’hexagone. Décideurs politiques, aménageurs, architectes, urbanistes et chercheurs apportent ici leurs témoignages sur ce qui marche déjà et sur ce qui pourrait être amélioré.

 

 

Revitalisation des centres-bourgs : Une métamorphose européenne. La restructuration du coeur des bourgs et villages participe à la transition écologique : limitation des extensions urbanisées qui défigurent les paysages, recyclage du bâti ancien, réduction des déplacements journaliers…

  • Pour que revivent les centres-bourgs. Entretien avec Sylvia Pinel sur le programme expérimental « centres-bourgs ».
  • L’architecture joue un rôle important dans la vie culturelle, économique et sociale d’un village. L’auberge de Valendas est destinée aussi bien aux touristes qu’aux habitants.
  • Équipements publics à Wettstetten, architecture contextuelle pour promouvoir le lien social.
  • Revitalisation du centre-bourg à Écouflant. Un projet contemporain tout en bois au coeur du périmètre patrimonial.
  • Transformation d’une ancienne école en centre culturel et cinéma. La revalorisation du bâtiment existant, la subtilité de l’extension contemporaine et l’attractivité de la programmation répondent aux attentes de toute une communauté.
  • Le bar de la mine, café et centre d’interprétation pour revitaliser le coeur du petit village de Banca au Pays Basque.
  • Désenclaver la ruralité. Équipement culturel et presbytère à Krumbach.
  • Espace rural de proximité à Marsac en Livradois. Résolument inscrit dans un contexte constructif local, il puise sa force dans l’architecture vernaculaire d’un territoire en interrogeant son histoire, ses traditions et le savoir-faire de ses artisans pour en révéler une modernité assumée.

2 réflexions au sujet de « EK – n°46 – Aout/septembre 2015 »

  1. Ping : EK n°46 - Aout/septembre 2015 | Abonnement...

  2. lisa

    j’ai moi même investi dans un eco quartier avec le dispositif pinel http://loipinel-gouv.org/ car c’est la mode en ce moment de proposer des eco quartiers dans les programmes neufs. Je viens justement d’être livrée sur le parc du veillet à Boussy st antoine http://www.c-du.com/projets/creation-dun-ecoquartier-boussy-saint-antoine et je suis assez contente du résultat au final même si j’étais sceptique au début sur l’appellation eco quartier. La création d’un parc paysager permet d’apporter un souffle vert dans une ville qui est plutôt urbanisé de base. Je pense que ça va valorisé les logements à long terme et me permettra de faire une plus value.

    Répondre

Laisser un commentaire