Des arbres qui poussent tout seuls…

ed. Arbre et Paysage 32- 2011

Isolés, alignés, ou groupés, les arbres sont utiles et nécessaires partout, et ça tombe bien, car ils sont capables de naître et de pousser spontanément en tous lieux, et puis surtout parce que l’on ne pourra pas planter tous les arbres dont on aura besoin.C’est bien de cette régénération naturelle des espaces que provient la grande majorité des arbres de notre « bocage ». Des essences de pays qui s’implantent naturellement, des arbres gratuits et si communs qui recèlent derrière les vulgaires « repousses » qui prolifèrent, une grande valeur potentielle. Ce sont des arbres du cru, qui collent à leur environnement car génétiquement et techniquement les mieux à même de s’adapter aux conditions du milieu et mieux préparés à anticiper le changement climatique.
Un héritage de la nature et du bons sens paysan, mais aussi un avenir plein de promesses pour un projet de territoire de grande envergure, ambitieux mais réaliste.

Laisser un commentaire