0226_759E3538« ..Dans un précédent numéro, d’architectures tentait d’alerter sur l’accélération de la destruction du paysage rural et périurbain. Cet environnement représente pourtant un patrimoine au riche potentiel de développement, notamment pour le tourisme. Mais le muséifier serait une autre forme de destruction, tant pour les habitants, que l’on imagine mal s’épanouir dans un territoire transformé en supermarché du loisir à ciel ouvert, que pour le tourisme, car les touristes se lasseront tôt ou tard de ces décors.
Le défi serait donc de parvenir à concilier développement et préservation du patrimoine paysagé et architectural. En d’autres termes, imaginer comment de nouveaux lieux de travail, entrepôts, supermarchés, équipements ou logements pourraient trouver leur place dans des lieux attractifs pour le tourisme et participer à un patrimoine vivant. Est-ce nécessaire de dire que sans agriculteurs, paysagistes et architectes, sans une politique publique d’envergure, tout cela ne sera pas possible ? »

Parcours / Philippe Guyard et Boris Bregman Frontaliers affranchis

Concours / le logement à l’ère de la communication Concours pour la Folie de Richter à Montpellier

Dossier / Tourisme : quelle stratégie pour la métropole parisienne ?

  • Des métropoles en compétition
  • Paris : métropole touristique ?
  • Grand-Paris Plages ?
  • Extension du Domain de la Hutte

Réalisations