Skateboard : l’enfant sauvage apprivoisé ? Bête noire des maires et des services techniques des villes, le skate va-t-il devenir une pièce clé dans l’aménagement urbain ? Une meilleure compréhension de son potentiel culturel et artistique peut-elle aider à apprivoiser cette pratique, au risque de devenir « mainstream » ? L’exposition Landskating anywhere présentée à Ar-en-Rêve incite à répondre par la positive.

  • La ligne générale. Un tracé géographique devenu sentier de randonnée sert de fil rouge à des interventions artistiques au coeur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.
  • La lumière artificielle, matériau du projet. Révolution silencieuse que celle de l’éclairage artificiel, qui depuis 2 siècles transforme notre environnement.
  • Voyage chez les bien-lotis. Le lotissement pavillonnaire peut-il avoir des qualités ? Une sélection d’une centaine d’exemples construits ces 100 dernières années sur le territoire français donne l’espoir que l’on puisse un jour « réinventer » cette forme urbaine.
  • Le transport au bout du fil. Les téléphériques et les oeufs restent associés aux stations de sport d’hiver, ces modes de transport filaires se rencontrent bien au-delà des pentes enneigées.
  • 45 hypothèses pour une reconquête politique de l’espace public. Recherche collaborative internationale initiée par l’agence chilienne « lieux communs », qui vise à définir des stratégies de projets pour maximiser les espaces publics et collectifs.
  • Rénovation du « Camino del Rey » dans le Parc Naturel du Défilé en Espagne. Au-delà de l’intérêt touristique et patrimonial pour la région, la réfection du petit chemin du roi pour les randonneurs était aussi une façon de rendre aux habitants des environs une partie de leur histoire et un élément vivant de leurs souvenirs.
  • S’approprier l’extérieur : Marcher, jouer, s’assoir… partage de l’espace urbain ou habité, autant de postures qui renforcent et créent des liens. Le mobilier et l’éclairage participent de cette appropriation de l’espace.