a-vivre-70Dossier Maisons à la montagne

  • Raquettes, raclette et chalets en rondins ? Loin de tout néo-régionalisme poussiéreux, quelques architectes à travers le monde se démarquent et imaginent des espaces en communion avec la beauté des cimes, grandiose et angoissante.
  • À Canejan, dans les pyrénées espagnoles : Mirador sur les crêtes – Tout près de la frontière française, une ancienne borie devient une résidence secondaire lumineuse et résolument contemporaine s’appuyant sur les traces du passé.
  • À Vals, dans les Alpes Suisses Entre ciel et terre – À quelques mètres des fameux thermes de Peter Zumthor, un abri dissimulé dans la pente de la montagne profite pleinement du panorama sur les alpages et les sommets enneigés.
  • Aux Ménuires, dans les alpes françaises : Trouver refuge – Au pied des pistes, un appartement de famille tout de courbes et de bois, loué très régulièrement combine exigence du détail et refus de solutions préétablies combinant un maximum de fonctions dans un espace minimum.
  •  À Portillo, dans la Cordière des Andes : L’ivresse des cimes – Plantée au bord du lac Del Inca, à 3 000 mètres d’altitude dans la station andine mythique de Portillo, une résidence se tapie dans la roche pour mieux profiter du paysage exceptionnel.

100 % Copenhague – Épisode 2 : Sur les traces d’Arne Jacobsen : Maître incontesté de l’architecture moderne en son pays, surtout connu à l’étranger pour ses mobiliers iconiques, il a laissé son empreinte aux quatre coins de la capitale danoise. Du quartier Bellevue au fameux hôtel royal SAS, assis dans un Œuf, ou sur une Fourmi : visite guidée.

Ailleurs Retour aux fondamentaux : Bordant un étang lové au fond d’une vallée du Vermont, une maison, massive autant que délicate, revisite un classique de l’architecture locale en conjuguant tradition et performances énergétiques.

Transformer Strates de vie : à Caluire-et-Cuire, au nord de Lyon, un ancien café-restaurant du XIXe siècle connaît une seconde vie. Au programme : jeux de niveaux et de perspectives pour un lieu de vie fluide et dynamique.

Rétroviseur : 1960, le chalet de Charlotte Perriand.  Alliant les qualités de l’architecture vernaculaire savoyarde à celles d’une maison japonaise traditionnelle, le chalet de Charlotte Perriand à Méribel-les-Allues est un modèle de simplicité et d’efficacité, toujours d’actualité cinquante ans plus tard.

Endroits

  • Extrême limite – La maison la plus étroite du monde serait à Varsovie. Mais derrière son record – invérifiable – la réalisation cache d’autres réalités…
  • Dans les rues d’Istanbul – Partagée entre deux continents, Istanbul revêt aujourd’hui une importance géopolitique et économique majeure, qui se manifeste dans un développement urbain démesuré. Si l’on veut mieux la comprendre, il faut désormais grimper en haut des gratte-ciel et parcourir des kilomètres à la découverte de ce qui fait son énergie.