Maisons icônes du XXème siècle, de la Californie à la Côte d’Azur.

  • Le Cabanon de bord de mer, Le Corbusier, 1949. Une simple cabane fondée sur l’emploi du modulor.
  • Le Modulor. Unité de mesure mise au point par Le Corbusier.
  • La maison d’André Wogenscky et Marta Pan, 1952. Une maison-atelier rythmée par le modulor et la polychromie.
  • La maison atelier d’André Bloc, 1953 à Meudon. Une formidable synthèse des arts de l’époque.
  • La villa Estaiado, Fernand Puillon, 1954 à Cassis. Une villa qui s’inspire des traditions architecturales méditerranéennes.
  • La maison d’André Lefèvre-Devaux, 1957 au milieu des rochers du Lavandou. La villa personnelle du virtuose de l’insertion.
  • La maison Louis Carré, Alvar Aalto, 1959. Une oeuvre totale dont le moindre détail est dessiné par l’architecte.
  • La villa Seynave de Jean Prouvé, 1962. Dans la baie de Saint-Tropez, une villa légère, facile à vivre et économique.
  • La villa Sayern de Marcel Breuer, 1974. Un immense oiseau de béton déployant ses ailes en Normandie.
  • La villa Kenwin d’Alexandre Ferency et Hermann Henselmann, 1931. Une luxueuse villa qui illustre l’esthétique des premières décennies du mouvement moderne.
  • La Casa Galvez de Luis Barragan, 1955. Confrontation du blanc et de la couleur au Mexique.
  • Les Case study houses #18, 20, 23 et26 années 1950 et 1960, construites dans le cadre d’un programme mythique de modernisation de l’habitat.
  • La maison de Ray Kappe, 1967, précurseur de l’éco-construction.
  • La maison Price de Bart Prince, 1986. Une architecture organique tout en bois en forme de champignon et en harmonie avec le paysage.