AMC – n° 241 – avril 2015

Capture d’écran 2015-04-30 à 17.08.40Dossier – Urbanités rurales

Les communes rurales françaises souffrent d’un mal qui les gangrène de l’intérieur : l’abandon de leurs centres-bourgs. En cause, l’attrait des parcelles gagnées sur les terres agricoles pour accueillir l’exode urbain, mais aussi le déclin démographique qui menace les villages les plus isolés. Pourtant, une réappropriation de leur centre apparaît comme la meilleure solution pour rivaliser avec les lotissements, qui grignotent le paysage, et attirer de nouveaux habitants. Car le coeur de village dispose de nombreux atouts. Conscients qu’il faut rivaliser d’imagination pour vanter la densité des centres-bourgs auprès d’habitants qui aspirent surtout à un lien privilégié à la nature, architectes, urbanistes, CAUE, DDT et collectivités territoriales tentent d’inventer une rénovation urbaine de qualité en milieu rural.

  • Les centres-bourgs en campagne contre l’étalement pavillonnaire. Exemples :
  • « Écologiser » le centre-bourg à Villevêque (49)
  • S’ouvir sur le Grand Paysage à Ferques (62)
  • Imaginer le village du futur à Lormes (38)
  • Réviser le PLU de Frizon (88)

Entretiens :

  • « Les collectivités gèrent les queutons quotidiennes dans cohérence d’ensemble ».  J. Granier CAUE 71
  • Les centres-bourg, gisement de foncier équipés, doivent retrouver leur fonction de véritables centrralités; JL Le Monteix PNR du Livradois-Forez
  • Le partage des compétences interdisciplinaires et l’échange avec les acteurs locaux sont fondamentaux. X. Guillot « Espace rural et projet spatial ».

Laisser un commentaire